18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 23:37

Sushi BarSushi Bar. Une petite envie de jouer de grand matin ? Et on n'a que très peu de temps ? Sushi Bar est parfait dans ce cas de figure.

 

Laurent 10
Élisa 7

 

Aventuriers du rail EuropeLes aventuriers du rail Europe. Il y a quelques semaines, ma fille Élisa trouve ce jeu sur mon iPad et demande pour apprendre à y jouer. Elle essaie sur la carte des États-Unis, accumule les parties et commence à gagner. Quelques jours plus tard, au club, quelqu'un propose d'y jouer sur la nouvelle carte de l'Asie et elle se joint à eux. Elle aime beaucoup les Aventuriers du rail. Encore quelques jours plus tard, c'est son anniversaire (7a) et devinez ce qu'elle a eu ?

 

C'est donc notre première partie en famille avec du vrai matériel et pas seulement un doigt qui glisse sur un écran.

Les quatre pions de la piste de scores ne sont jamais très éloignés les uns des autres car les points rentrent régulièrement chez tout le monde et sans gros écarts.

Élisa manque de peu la réalisation de son gros objectif Cádiz-Stockholm car il lui manque un tout petit bout entre Cádiz et Madrid. Elle n'avait pas vu qu'il lui manquait ce petit tronçon comme Nicolas est présent sur tout le reste de la péninsule ibérique.

Nicolas réussit de son côté son objectif  Lisboa-Danzic et manque le bonus de dix PVs pour la ligne la plus longue qui est remporté par mon père. Ce statut a changé plusieurs fois en cours de parties car leurs lignes forment une longue ligne ininterrompue.

Mon père qui a lui profité de la présence de plusieurs lignes grises pour la ligne Palermo-Moskva qu'il a su exploiter avec des cartes de la couleur de son choix en faisant quelques détours, certes, mais ces détours lui ont fait gagner plus de PVs.

Je remplis avec succès mon objectif Edinburgh-Athína, mais j'en loupe deux autres car la partie ne dure pas assez longtemps. J'ai plus de quinze cartes en main, mais il me manque toujours la dernière carte orange pour clôturer la ligne London-Wien.

 

  Fernand Nicolas Laurent  Élisa 
Piste 64 61 50 55
Objectifs (+) 36 33 35 19
Objectifs (-) 0 0 -18 -29
Bonus 10 0 0 0
Gares 12 12 12 12
TOTAL 122 106 79 57

 

Crôa!Crôa!  J'ai été le premier éliminé par Nicolas suite un superbe enchaînement de nénuphars et de moustiques, je n'ai rien vu venir. Les nénuphars permettent à une grenouille de rebondir et donc d'aller plus loin. Un moustique permet de continuer à jouer en déplaçant une autre grenouille.

Élisa résiste un peu plus longtemps, mais Nicolas sais utiliser à merveille les nénuphars et les moustiques pour traverser tout le plateau et tomber sur la reine d'Élisa.

 

1 Nicolas
2 Élisa
3 Laurent

Partager cet article

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 23:12

7 Wonders 07 Wonders. C'est les vacances et les enfants peuvent venir au club. On arrive parmi les premiers et Nicolas s'installe sur une table pour 7 Wonders. Les autres arrivent et vu le nombre, on va aussi jouer à 7 Wonders,… mais sans Nicolas.

On choisit les merveilles librement et Fred préfère rejeter Catane sans savoir ce qu'elle permet de faire. Il a vite regretté quand il m'a vu l'utiliser, surtout la deuxième étape de la construction : je gagne sept pièces et tous les autres en perdent deux !

 

 

Frédéric

Rhodes A

Laurent

Catane A

Meredith

Halicarn.A

Mélanie

Gizeh A

Élisa

Bruxelles B

Christian

Babylone A

Vincent B

Alexandrie B

Conflits 12 5 6 -5 12 12 0
Trésor 4 13 1 0 4 1 0
Merveille 3 10 10 15 7 10 0
Civil

22

18 30 7 14 0 18
Commerce 3 3 5 4 4 0 5
Guildes 8 6 0 23 3 9 0
Sciences 10 0 0 5 0 10 10
Leaders - - - - - - -
TOTAL 62 55 52 49 44 42 33

 

• On est bien plus rapide que l'autre table où ils ne sont qu'au début de l'âge II, mais il y a plusieurs personnes qui découvrent le jeu. Élisa laisse sa place à Gaëtan qui nous rejoint pour une seconde partie dominée par les filles.

 

 

Meredith

Olympe A

Mélanie

Éphèse B

Gaëtan

Babylone A

Frédéric

Catane A

Laurent

Bruxelles A

Christian

Alexandrie A

Vincent B

Gizeh A

Conflits 12 12 12 -3 -4 7 -2
Trésor 4 4 4 4 2 3 1
Merveille 10 5 10 10 9 0 15
Civil

8

10 10 12 14 8 19
Commerce 6 4 15 0 0 0 3
Guildes 0 8 10 15 8 5 0
Sciences 16 10 9 9 16 20 1
Leaders - - - - - - -
TOTAL 56 53 49 47 45 43 37

 

NightfallNightfall. Élisa et les autres s'installent pour une partie des Aventuriers du rail : Asie et on choisit un petite partie de Nightfall le temps que Nicolas termine sa partie de 7 Wonders. La légendaire supériorité de Mélanie à ce jeu se confirme une fois de plus et pour m'assurer la seconde place, je dois m'acharner sur Fred. C'est injuste quand même, mais c'est comme ça !

 

1 Mélanie 4
2 Laurent 8
3 Frédéric 10

 

Sushi BarSushi Bar. Premières parties pour Mélanie et Fred qui sont évidemment tentés de prendre en priorité des "sushis bons". Fred, comme à son habitude, trouve ce jeu sympa à la première partie et à la seconde… il n'aime plus. Mais cela n'a rien à voir avec son classement,… noooon.

 

1 Frédéric 8   1 Nicolas 5
2 Nicolas 7   2 Laurent  4
3 Laurent 3   2 Mélanie 4
4 Mélanie 0   4 Frédéric 2

Partager cet article

Repost 0
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 19:41

Le réveillon et Noël. C'était il y a quelques jours déjà, et à part les scores qui ont été notés, et vu que j'ai été malade (non, rien à voir avec des excès)… pas de comptes-rendus.

 

Takenoko.

 

1 Laurent 36
2 Fernand 34
3 Nicolas 30
4 Élisa 21

 

Alhambra.

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 Fernand 7 4 30 11 68 20 140
2 Laurent 4 1 33 8 63 16 125
3 Élisa 5 5 20 7 59 10 106

 

Sushi Bar.

 

1 Élisa 8
2 Adrien 5
2 Laurent 5

 

1 Nicolas 8
2 Élisa 5
3 Fernand 0
3 Laurent 0

Partager cet article

Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 10:58

Belgique, grève générale, pas de boulot, pas d'école. Trois parties avec les enfants dans la journée, et dès qu'ils sont retournés chez leur maman, je passe chez mes parents pour trois autres parties.

 

Sushi BarSushi Bar. Après avoir disposé les séries de dominos, Nicolas nous fait remarquer que "les sushis bons mauvais sont tous au début et que tous les sushis pourris bons aussi." Si vous avez compris, vous pouvez imaginer comment le début de partie s'est déroulé : à coups de baguettes pour récupérer les meilleurs mauvais ou les moins mauvais des bons qui ont déjà trouvés acquéreur.

Malgré les suppliques d'Élisa qui en a assez que tout le monde vienne se servir chez elle, elle finit quand même devant avec quatre points. Et dans cette configuration, quatre points, c'est beaucoup.

 

1 Élisa 4
2 Laurent 3
2 Nicolas 3

 

AlhambraAlhambra. Avec un premier décompte arrivant assez vite, les enfants sont surpris et marquent peu de points. Ils étaient plutôt en train de se constituer une énorme main afin de faire plusieurs achats en un seul tour, ce qui va se passer par la suite.

Le deuxième décompte est plus équitable dans la répartition des points, Nicolas grâce à son mur sur lequel il met beaucoup d'énergie à rallonger, et Élisa grâce à quelques majorités.

J'ai ensuite été proche de l'auto-enfermement mais j'ai pu me dégager une ouverture en bas à gauche de mon palais Et pendant ce temps là, ils ont eu la liberté de se servir parmi les tuiles qui ne m'intéressaient pas. Nicolas continue à favoriser la construction de son mur extérieur.

Malheureusement pour eux, grâce à mon argent, j'ai récupéré deux tuiles lors de la distribution finale que j'ai réussi à intégrer dans mon palais.

 

P1030135Mon palais : un peu de tout.

 

P1030136Nicolas : le mur était

son principal objectif.

P1030138

Élisa : un mur interrompu.

 

 

    1er décompte 2e décompte 3e décompte  
    Palais Murs Palais Murs Palais Murs TOTAL
1 Laurent 15 3 29 14 72 14 147
2 Nicolas 1 6 18 15 61 17 118
3 Élisa 3 2 32 9 61 8 115

 

Fast FoodFast Food. Un petit jeu de rapidité où les cartes gagnées font gagner un point, mais les cartes données en pénalité en font perdre deux. Nicolas est parfois trop rapide, et s'il n'a pas le droit de taper sur l'hamburger en plastique,… il prend une carte. Et bien ici, il en a pris quatre. On s'est bien marrés dans cette partie.

 

  Laurent   Élisa  Nicolas
Bonus 6 8 4
Malus 0 -4 -8
TOTAL 6 4 -4

 

 

Glen MoreGlen More. Pour ne pas me faire (comme à chaque fois) déborder par mon père et ses litres de whisky, je fais tout pour qu'il n'en fasse pas, du whisky. Et avec l'aide du joueur neutre, ça va marcher. Il va faire des points autrement : avec un Marché annuel, de nombreuses ressources et beaucoup de chefs dont certains sont envoyés au parlement.

Je vais installer une Distillerie à côté d'un Champ et je vais y accoler avec le temps jusqu'à trois Tavernes. Le whisky ne sera donc jamais abondant de mon côté (puisqu'il faut payer les Tavernes avec du whisky), mais les PV rentrent régulièrement.

Malgré cela, ça va être trop juste quand même, et pour la deuxième fois depuis que j'y joue, on arrive à un cas d'égalité. Et ce qui départage les joueurs est le nombre de ressources restantes sur les domaines. Pour une fois que je me disais que je ne jouais pas trop mal, c'est quand même loupé. J'y suis presque arrivé cette fois.

 

  Fernand Laurent
Points de victoire 39 40
Whisky / Chefs / Lieux  
—Première manche 0/0/0 0/1/1
—Deuxième manche 0/5/1 1/0/0
—Troisième manche 0/3/2 1/0/0
Iona Abbey, Loch Morar, Duart Castle 8 0
Pièces 2 10
Nombre de tuiles -6 0
TOTAL 54 54
(Ressources restantes) (2) (1)

 

La HavaneLa Havane. Ici, c'est différent, je m'y sens comme un poisson dans l'eau. Première partie : Je commence très vite à prendre de l'avance, tous mes tours de jeu passent avant les siens. Sauf une fois où je joue le Voleur de pesos après qu'il ait joué sa carte Pesos. Il va ensuite faire une erreur en défaussant sa carte Restauration trop tôt, ce qu'il le met dans l'impossibilité de récolter à nouveau de l'argent avec ses cartes Pesos, Voleur de Pesos et Collecteur d'impôts dans la défausse. Une grande partie des bâtiments réclament au moins un pesos de plus par rapport à ses moyens.

Deuxième partie : c'est la fin qui a été très intéressante. Nous sommes tous les deux à dix-huit points et le premier qui joue la Mama peut construire un bâtiment à sept points. Sauf, que l'on a tous les deux la carte Restauration en jeu et que l'on va tous les deux avoir 19 comme combinaison. En cas d'égalité, il sera favorisé par l'unique cube de couleur qu'il possède contre les deux miens. Alors, je vais jouer 13 : Restauration et Arrêts des travaux. Mais cela ne fait que reporter le problème d'un tour car il a construit un bâtiment à trois points et il peut encore gagner au tour suivant, alors je joue un 03 : Siesta et Arrêt des travaux. C'est méchant, je sais, mais c'est efficace. En remplaçant l'Arrêt des travaux par la Mama au tour suivant, je remporte la partie.

 

1 Laurent 30   1 Laurent 26
2 Fernand 11   2 Fernand 21

Partager cet article

Repost 0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 13:21

Sushi BarSushi Bar. 8h30 du matin… Nicolas se lève du fauteuil et va éteindre la télévision, réduisant ainsi Bob l'éponge au silence…

— "On a le temps de faire une partie avant d'aller au karaté, non ?"

— "Oh oui, Sushi Bar ! Sushi Bar !"

— "Allez d'accord."

Nicolas, n'y avait pas joué hier et lui aussi apprécie. Même si ça paraît au début contre-intuitif de se battre pour gagner un sushi pourri, équilibrer les deux piles au mieux est amusant.

 

1 Laurent 8
2 Élisa 7
3 Nicolas 4

 

Sushi Bar. Bon, c'est clair, les enfants adorent Sushi Bar. On l'a évidemment emporté pour notre après-midi chez mes parents et on y a fait jouer mon père et même mon neveu Adrien. Il n'a pas du tout l'âge de comprendre les finesses, mais il est capable de lancer les dés et d'agrandir sa collection de sushis avec plaisir.

D'ailleurs, lors de la deuxième partie, Élisa va prendre un malin plaisir à le "conseiller" pour qu'il aille utiliser ses baguettes rouges ou bleues sur mon père et moi. Ce qui explique son score très élevé, nos deux scores négatifs, et pour ceux qui y étaient, les fous rires des deux plus petits.

 

1 Nicolas 6   1 Élisa 12   1 Fernand 7
2 Fernand 5   2 Adrien 5   2 Élisa 4
3 Élisa 4   3 Laurent -2   3 Laurent 3
Laurent 2   4 Fernand -3   4 Adrien 0

 

TakenokoTakenoko. Je présente ensuite ce jeu qui ne devrait normalement pas poser de problème à Élisa malgré son âge (6a½.) C'est vrai qu'elle avait l'air d'être un peu perdue lors de l'explication mais les deux premiers tours de jeu l'ont tout de suite rassurée. J'ai dû la conseiller sur la manière de remplir les conditions pour les différents types de cartes objectif et elle a fini la partie sans aucune aide supplémentaire.

Je me spécialise sur les objectifs Panda pour commencer et vers la fin les objectifs Jardinier. Élisa utilise beaucoup l'action qui installe un nouvel hexagone dans la zone de jeu, et piocher les objectifs correspondants en fin de partie est très intéressant. Élisa va m'imiter quand elle a vu à quel point il était facile de gagner des nouveaux points sans trop se casser la tête grâce aux nombre élevé de combinaisons possibles avec tout ce qu'il y a sur la table.

Mon père a eu la malchance de voir les déplacements du panda ruiner quelques-uns des objectifs qu'il espérait remplir. C'est le risque lorsque l'on essaie de réaliser des objectifs Jardinier pendant que d'autres réalisent des objectifs Panda sur les mêmes parcelles.

 

1 Laurent 39
2 Élisa 35
3 Fernand 26

Partager cet article

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 21:20

Avec la visite de Meredith et Christian, les enfants ont reçu leurs derniers cadeaux de Saint-Nicolas. Un classique avec des dés et des pièces en forme de dominos : Sushi Bar. Et une grande boîte pleine de couleurs et pleine de matériel magnifique avec un thermoformage pratique comme mon fils les apprécie : Takenoko.

 

Takenoko.jpg

Takenoko. Pendant que les enfants mangent leurs autres cadeaux et s'occupent avec d'autres jeux, on fait une partie pour qu'ils m'expliquent les règles. Pour une fois, ça me fait des vacances.

Ce n'est pas compliqué du tout et la clé est le choix des objectifs et leur nombre. Il faut faire mieux et plus vite que les autres.

J'ai crû pouvoir terminer la partie à mon avantage en déposant mon huitième objectif et gagner les deux points bonus offerts par l'Empereur. Mais les autres peuvent encore jouer un tour, et ils font tous les deux mieux que moi.

 

1 Christian 35
2 Meredith 33
3 Laurent 31

 

Sushi BarSushi Bar. Un jeu qui ressemble au Yams. Deux séries de sushis de valeurs différentes sont alignés au centre de la table. On a cinq dés que l'on peut lancer jusqu'à trois reprises si nécessaire pour faire des combinaisons, on est obligé de garder au moins un dé après chaque lancer.

- Au moins un "Sushi Bon" pour choisir un bon sushi dans la file des sushis qui rapportent des points positifs (+1 à +6.)

- Au moins un "Sushi Pourri" pour choisir un sushi avarié dans la file des sushis qui rapportent des points négatifs (-1 à -4.)

- Au moins trois baguettes bleues pour aller se servir chez les autres pour leur subtiliser un "Sushi Bon."

- Au moins trois baguettes rouges pour aller se servir chez les autres pour leur subtiliser un "Sushi Pourri."

Mais pourquoi aller récolter des sushis qui donnent des points négatifs me direz-vous ? Parce qu'on en a besoin à cause de l'astucieux système de décompte final. Les sushis gagnés sont disposés en deux piles, et avant de compter les points, si la pile positive est plus grande que la négative, on élimine tous les positifs qui dépassent la pile des négatifs. Par contre les négatifs, eux, sont toujours décomptés.

C'est simple, mais il faut quand même surveiller les piles adverses pour y remettre de l'ordre grâce aux combinaisons des baguettes.

Première partie de découverte pour Élisa et moi : Les deux adultes sont aux dernières places.

 

1 Élisa 8
2 Tim 4
3 Marilou 3
Laurent 2
5  Meredith  1

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Jeu joue donc jeu suis
  • Jeu joue donc jeu suis
  • : JJDJS : comptes-rendus de parties et avis. Les découvertes ludiques d'un petit groupe de joueurs de Mons, en Belgique.
  • Contact

Recherche

Tags

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...